FER PAPIER CISEAUX

Une pièce surréaliste où les mots se mangent et les émotions se dansent.
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_12_32_01.Image fixe002
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_49_21_23.Image fixe039
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_48_16_16.Image fixe029
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_29_00_14.Image fixe017
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_17_45_24.Image fixe006
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_19_41_16.Image fixe007
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_12_52_23.Image fixe003
20151206_Fer_Papier_Ciseaux_MpegII_CD.00_27_04_01.Image fixe013
Mr tortue
IMG_20151110_090609[1]
IMG_20151129_233557[1]
IMG_9788
_DSC9795
_MG_5924

.Le Propos : Au coin d'une rue, deux chiffonniers ont construit leur habitation avec leur récolte. Chez Mme "..." tout y est en suspension à l’image de ce personnage n'ayant plus les pieds sur terre. Avec nostalgie elle décroche des objets renfermant ses émotions, ses désirs et au fur et a mesure elle dévoile son âme sur la place publique . En face, la maison de Mr "√²d'# ", un poulailler "décoré "des papiers qu’il ramasse. Dans son jardin il expose sa collection de mot et celle d'objets métalliques , sous la surveillance de deux canards. Mr  √²d'# se retrouve empêtré avec cette voisine extravertie qui fait naître en lui des émotions fortes qu’il exprime de façon anarchique avec les mots qu'il ramasse et qu'il avale.

 

 

Note d'intention :

 Bien que le spectacle ne repose pas sur un texte, le langage et la communication sont au coeur de l’histoire. Les difficultés de langage des personnages en font des êtres complexes, en lutte avec un besoin vital de partage pour l’une, et d’isolement pour l’autre. Les danses de Mme "…" sont autant de discours passionnés violents, sensibles. Les émotions et les sensations sont vécues et transmises par le mouvement. C’est un personnage généreux qui coupe des bouts de son monde pour les donner aux autres.  A l’inverse Mr " √²d'# " se nourri du monde extérieur . Il s’exprime grâce aux mots qu’il ramasse et avale. Là encore le langage passe par le corps mais il est retransmis de façon anarchique. Les mots sont toussés, crachés, envoyés; parfois appropriés parfois en décalage avec la situation. L’humour et le surréalisme se dégageant de ses actions et de ses phrases, rendent attachant ce personnage rustre.

 

L'Equipe :

Mise en scène / scénographie : Amandine de Boisgisson

Interprétation :  Amandine de Boisgisson et Mathias Pradenas

Costume : Les loutres à la loupe

Création lumière : Antoine Gerbeaux

Création sonore : Deboage

Chargée de diffusion : Odile Juillac

 

 

 

Dates précédentes:

 

23/24 avril 2016 au Grand Petit Théâtre à Avignon -  Festival de La Loutre

19 Mai  2016 à la Scène du Canal, 116 quai de Jemmapes 75010 Paris

7 au 30  Juillet 2016 Espace Alya Festival OFF d'Avignon

10 et 17 décembre 2016 Centre Jean Verdier Paris 10°

14 et 28 janvier 2017 Centre Jean Verdier Paris 10°

© 2015 by La Loutre. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Vintage Stamp
  • Twitter Vintage Stamp
  • Instagram Vintage Stamp